Textes et poésie

§ Serpents : Seul à seul.

– Je désire vous parler seul à seul, sans interférence ni intervention extérieur. Et j’apprécierais, bien que je ne puisses le vérifier, que notre conversation soit entre nous ! Promettez-moi que vous avez couper vos canaux. Celui avec Grand-Serpent-Blanc, et celui avec votre Grand-Mère.
Elle ne lui dit pas qu’elle n’avait plus de contact avec sa grand-mère et que ses liens avec Grand-Serpent-Blanc était difficile à cause de sa faiblesse physique. Elle ignorait que cette faiblesse était bien plus profonde que physique, car le corps de Grand-Serpent-Blanc n’est qu’une enveloppe charnelle, sa véritable consistance est sa relation avec sa contractante. L’Amour mutuel qui l’unit à la Grand-Mère.
Il poursuivit :
– le coeur des serpents-liés est de pierre. Il s’arrêta comme pour guetter l’effet de sa phrase.
– quoi ! Éléa sentait la colère monter en elle.
– de pierre précieuse, cela va s’en dire. Poursuivit-il, aussi calmement qu’il était possible.
Éléa était décontenancée, désarmée.

Chaque serpent est muni d’une pierre précieuse à l’intérieur au niveau de on coeur. Chaque Héritière de la Déesse a un serpent à sa naissance et qui meurt en même temps que sa « propriétaire ».
– comment se fait-il soit encore de ce monde ? Demanda Éléa incrédule. Il devrait avoir disparut ainsi que son corps physique !
– exactement ma chère Éléa, c’est la raison qui fait que je suis particulièrement intrigué par l’histoire de la disparition de votre grand-mère, par Grand-Serpent-Blanc et sa longévité contre-nature, et votre propre histoire mademoiselle.

– Vous êtes une seule et même personne. Je le savais, j’en avais le pressentiment. Mais pourquoi tout ça ? Pourquoi avoir pris le « cristal-liant » de ma grand-Mère, que vous apporte t il,en quoi est il précieux pour vous ?
Éléa ne s’en rendait pas compte, mais elle tenait plus à savoir ce qui était important pour lui qu’à être indignée et en colère pour ce qu’il avait fait avec les conséquences que cela avait pour sa grand-mère, celle qui l’avait élevée et aimée. Elle s’en rendit compte et cela la perturba.
Elle regarda son interlocuteur dans les yeux et se perdit dans son regard.

signaturerougeb

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *